Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

c'est l'histoire d'une petite femelle merle qui s'est imposée au sein du foyer...

Voilà l'histoire d'une petite merle, le début d'une vie du moins, racontée par Choupette, la chatte de la maison!


Maman était dehors en train de s'occuper des jardinières quand, brusquement, elle eu la peur de sa vie: sans prévenir une chose ailée lui est arrivée dessus en criant désespérément, gardant le bec grand ouvert.

Ce n'était qu'un oisillon qui avait faim apparemment et qui, certainement d'un nid dans un sapin proche, s'était dit qu'il n'y avait pas d'autre solution pour attirer l'attention sur sa détresse.

Riant de ses émotions maman a vite sorti la bouillie d'élevage qu'elle a toujours dans son placard (et oui, au cas où!) et voilà, pas besoin de plus de présentation pour que les liens se créent: le rituel est vite acquis, quand on a faim, y-a-qu'à demander! Bien sûr, impensable d'aller en cage, et y avait mon prédécesseur, un gros chartreux, très pépère, mais bon, maman a comme principe de se méfier de l'eau qui dort... Alors elle a eu l'idée de se servir d'un panier pique-nique, celui-là même qui est sur la photo, qui est devenu le logement du petit merle quand les deux animaux étaient seuls à l'appartement. Il y dormait sagement, avec près de lui de l'eau en cas de besoin, attendant, sachant que cela n'allait pas durer longtemps. Sinon, nickel, l'oiseau suivait maman dans l'appartement ou se perchait sur son épaule... Le soir, elle,devant la TV dans un fauteuil, lui qui s'endormait sur son poignet, la tête sous l'aile! Quand maman cuisinait elle avait trouvé un petit panier en osier cylindrique au fond duquel elle avait mis des feuilles d'essuie-tout, et la petite se perchait au bord, le croupion au dessus de l'intérieur du panier, regardant maman s'activer et lâchant ses excréments là, et pas ailleurs! Il n'y avait qu'à enlever le papier sale.

Mais pour maman il était hors de question de retenir cet oiseau contre sa volonté, elle sortait donc le panier sur la terrasse quand la famille y prenait son repas, laissant l'oiseau libre de ses choix. La photo est prise à une de ces occasions, le panier est posé sur le barbecue (froid, bien sûr!)

Un jour l'oiseau n'a pas voulu rentrer, et maman devait partir travailler, alors elle l'a laissé dehors... anxieuse quand même, mais bon, faut savoir ce que l'on veut et respecter ce que l'on dit. Et le soir... et bien il était toujours là, somnolant sur un dossier de chaise! Par contre très en colère d'avoir été fermé dehors il s'est précipité sur maman dès qu'il l'a vue, en criant très fort... pour finir sur son épaule, comme d'hab. devant un papa écroulé de rire.

Quand la famille partait en WE tout lemonde suivait, le chat et l'oiseau, chacun dans son panier: silence complet quand la voiture roulait mais ram-dam pas possible à chaque arrêt! Mian, mian, et piou-piou-couic à qui mieux mieux. Je vous dis pas la tête de la personne chargée d'encaisser le péage d'autoroute!

Bref, c'était bien, c'était beau, et ça a duré quelques mois.

Et puis un jour, après plusieurs essais bien hésitants, elle a pris son envol et est allée vivre sa vie, on espère qu'elle est restée sous nos cieux, on regarde les arbres du coin, on voit des merles dans le gazon dans le parc, et on se dit que, peut-être, elle est encore par là...



Tag(s) : #Environnement & Nature & Animaux, #Petites histoires animalières et activités pour les enfants

Partager cet article

Repost 0