Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le loup serait-il l'ancêtre du chien?
Le loup serait-il l'ancêtre du chien?

Déjà au temps de la préhistoire, certaines espèces dressées et utilisées par l'être humain l'ont suivi dans ses migrations

Chiens, chats, chevaux, bovidés font partie de notre vie. On pense qu’ils ont toujours été là. Pourtant ce n’est pas le cas, surprenons-nous en découvrant leurs origines!

Les grandes migrations humaines

En se déplaçant pour chercher de meilleurs hospices ou conquérir de nouvelles contrées, les hommes préhistoriques emmenaient les animaux qu’ils avaient déja asservis.

Le comportement de ces espèces, sauvages à l’origine, s’est alors transformé. Elles ont appris à obéir et, en contre-partie, n’ont plus eu à chercher leur nourriture, l’homme y pourvoyant. Cela a évité l’extinction de certaines d’entre elles mais il est difficile d’imaginer quelle était leur vie d’avant, leurs origines géographiques réelles.

Pourquoi l’homme a-t-il domestiqué certaines espèces ?

On pourrait penser que c’est la robustesse dans l’effort, ou la douceur, qui firent que certaines espèces furent domestiquées. Cependant le chien à l’état sauvage est beaucoup plus féroce que le loup, et la chèvre plus capricieuse que la biche symbole de tendresse, alors?

Les égyptiens avaient de nombreux troupeaux de grandes antilopes, insensibles à la mouche tsé-tsé, contrairement aux bovidés. Comme celle de l’autruche, leur viande commence à conquérir nos marchés, pourquoi a-t-elle mis si longtemps avant d’arriver en Europe ?

Si l’animal avait choisi?

Dans le monde aquatique, lorsque des individus d'un des deux sexes viennent à manquer, certains se transforment et deviennent bisexués pour assurer la pérennité de l’espèce. Chez d'autres, on constate une auto-fécondation.

Les animaux paraissent donc capables de comprendre que le moment est venu d'agir pour éviter de disparaitre à jamais.

Même si notre égo en prend un coup, certaines espèces menacées d'extinction, entre deux maux, ont peut-être choisi le moindre: la protection de l’homme. Comment s’y seraient-elles prises ? En se montrant peu farouches et en se soumettant volontairement.

D’où vient le chien ?

Pour le chien (Domestication du chien), l’énigme est complexe. Les premiers témoignages retrouvés se situent à l’époque de la pierre polie en Scandinavie. Les dessins ressemblent au loup ou au chacal, éventuellement au chien sauvage, mais sans certitude.

Il y a plus de 6000 ans, les égyptiens représentaient beaucoup de quadrupèdes canidés tenus en laisse, sur leurs murs et poteries. On peut y reconnaître une sorte de lévrier, ainsi que des individus courts sur pattes, d’autres au museau aplati.

Les chevaux, ânes et chameaux ont aussi laissé des traces

Le cheval est peut-être le plus ancien des animaux domestiques sur le sol de France. De nombreux dessins, sculptures, datant de l’âge de la pierre taillée, ont été retrouvés sur le territoire.

C’est l’espèce animale qui a accompagné l’homme depuis la nuit des temps, l’aidant au labeur, le portant à la conquête du monde, et lui servant de nourriture si nécessaire.

L’âne, d’origine africaine, existait encore en tribus sauvages indépendantes dans les années 1960, en Nubie et Abyssinie. Les touaregs laissaient errer les animaux en liberté, venant les chercher si nécessaire.

Des bas-relief égyptiens démontrent que ce peuple a utilisé très tôt les services d’ânes nubiens. Les peintures de l’époque les montrant au travail font légion, ne laissant aucun doute sur la race.

D’Egypte en Asie mineure, puis en Arabie, l’âne est arrivé en Europe méridionale.

D’allure moins noble que le cheval, doux, et patient, il a souvent malheureusement été battu, maltraité, servant de défouloir à des humains sans scrupules.

Le chameau serait originaire d’Amérique. Les éléments les plus grands et les plus forts en sont partis, volontairement, laissant derrière eux les plus chétifs dont les lamas seraient les descendants.

L’espèce se serait éteinte si l’homme ne s’y était intéressé et ne les avaient domestiqués, les troupeaux sauvages de chameaux qui avaient été répertoriés ayant disparu.

Bœuf, porc, chèvre et mouton viennent d'Asie

L’urus d’Europe, bœuf sauvage, n'est pas l’ancêtre de notre bœuf actuel. Ni l'auroch qui est un bison. L’urus, animal violent et brutal, vivait en Pologne il y a plus de deux siècles, et au Moyen-Age chez nous. Nos taureaux camarguais et les taureaux de combat espagnols en sont issus.

Plus vraisemblablement les bœufs de nos campagnes descendraient du zébu indien.

Le mouton serait descendant de l' Argali ou du mouton de Pamir.

Les chèvres, au tempérament toujours insoumis, viennent du Markhor vivant en Asie.

Le porc semble descendre de d'espèces de sangliers provenant de l'Inde, du Siam et de la Chine.

Le plus courant de nos animaux de compagnie : le chat

Bien qu'il y ait des chats sauvages dans nos forêts, le chat domestique est africain d'origine. Aucune poterie gauloise n'en représente alors que les objets égyptiens y font très tôt référence.

Il apparaît en Europe au Moyen-âge, signe de luxe en sa demeure. La forme angora est importée par Pietro della Valle en 1526. Le chat siamois, arrivé beaucoup plus tard dans nos contrées, ne vient pas du Siam où il est inconnu, même sous forme sauvage.

D'Afrique encore est arrivé le lapin !

Dès l'antiquité il apparaît en Espagne et aux Baléares, à l'état sauvage. Gibier recherché il est introduit chez nous au Moyen-âge. Prolifère, il pullule...

Le cobaye, ou cochon d'Inde, est le seul mammifère venant d'Amérique, déjà apprivoisé. Il est importé par les espagnols au XVI ème siècle.

Avoir des animaux de compagnie peut faire voyager, dans la tête!

"Sciences et voyages" n°69

III - La vie privée des anciens - René Ménart

Bœuf, porc, chèvre et mouton viennent d'Asie

Bœuf, porc, chèvre et mouton viennent d'Asie

Tag(s) : #Environnement & Bio

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :